Une préférence pour les logements neufs chez les jeunes

Les jeunes préfèrent l'immobilier neuf

Préférence pour les logements neufs chez les jeunes : Lorsqu’on les interroge sur leurs préférences en matière de logement, les jeunes sont catégoriques : ils préfèrent un nouveau logement. Pour leurs futurs achats immobiliers, 60 % des moins de 30 ans préfèrent un logement neuf.

Achat de biens immobiliers : Préférence pour les logements neufs chez 60% des jeunes

Selon une étude réalisée par Deloitte et la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers), organisation professionnelle qui regroupe plusieurs centaines de promoteurs immobiliers, dont le groupe français Vinci, l’une des principales entreprises de construction en France, 94% des jeunes de moins de 30 ans perçoivent l’achat d’un logement comme une dépense prioritaire. Selon l’étude, les jeunes voient l’immobilier comme un gage de sécurité et un moyen de préparer l’avenir. Si les jeunes Français perçoivent la pierre comme une dépense prioritaire ils ont tout de même une préférence pour les logements neufs avec 60% des jeunes qui préfèrent acheter un logement neuf plutôt qu’un logement ancien, même si 22% d’entre eux estiment que l’ancien a plus de caractère.

Le confort : le principal avantage des nouvelles constructions selon les jeunes Français

Trois critères principaux peuvent expliquer cette préférence des jeunes pour un nouveau logement : le confort, l’absence de travail et la possibilité de personnaliser le logement. Ainsi, le confort et la qualité du logement (acoustique, économies d’énergie, aménagement des espaces, etc.) sont cités par 20% des jeunes qui préfèrent le neuf à l’ancien. Pour sa part, l’absence de travail est également mentionnée par 20% des jeunes candidats à l’adhésion comme critère déterminant leur préférence pour un nouveau logement. Dans un souci d’économie budgétaire, les constructions neuves sont également rassurantes en termes de maîtrise des coûts énergétiques et de copropriété (pas de travaux d’entretien ou de rénovation des parties communes, des façades, etc.). L’avantage de pouvoir personnaliser son logement est souligné par 17% des jeunes de moins de 30 ans. Enfin, 15 % estiment que les logements neufs sont plus respectueux de l’environnement, 15 % pensent qu’ils permettent de réaliser des économies et 13 % estiment qu’ils apportent une valeur ajoutée à la revente. Il est à noter que 63% des jeunes estiment que la crise sanitaire a accru les avantages du logement neuf, notamment en termes de confort et d’isolation acoustique.

Les jeunes en faveur de la réhabilitation des logements

Si les jeunes préfèrent largement acheter de nouveaux logements, 77 % d’entre eux estiment qu’il faudrait construire moins de nouveaux logements pour encourager la rénovation des anciens. Cela témoigne de la prise de conscience de la jeune génération des questions environnementales. Néanmoins, 69% des moins de 30 ans considèrent que la construction de logements devrait se poursuivre en France, conscients que le parc de logements anciens est limité et que la rénovation des logements anciens ne suffira pas à répondre aux besoins des Français en matière de logement, notamment dans les grandes métropoles. Dans le détail, un quart des jeunes pensent qu’il faut toujours construire autant et la moitié pense qu’il faut construire de nouveaux logements et rénover le parc ancien en même temps. Selon les jeunes Français, il est donc important de continuer à construire des logements neufs de qualité à un prix plus abordable. Cela implique d’augmenter l’offre disponible.

Lorsqu’ils choisissent leur logement, les jeunes privilégient le prix et le lieu.

Lors du choix de leur nouveau logement, le principal critère pour les jeunes Français est le prix de l’immobilier : ce critère est pris en compte par 37% des moins de 30 ans. Le coût du terrain et le coût de la construction ayant augmenté respectivement de 71% et 24% au cours des dix dernières années, le prix de l’immobilier est devenu un facteur de plus en plus important dans les critères de choix du logement. Après le prix, la localisation est le deuxième critère le plus important pour les jeunes Français lors du choix de leur nouveau logement (29%). Ils privilégient donc les plateformes de recherche en ligne qui facilitent la géolocalisation des biens et la comparaison des annonces. Cependant, la crise sanitaire a légèrement modifié les priorités des jeunes Français. Elle a notamment réduit l’importance du prix, de l’accessibilité et de la sécurité. A l’inverse, elle a accru l’importance de la protection de l’environnement, de l’isolation, de la connectivité et de la présence d’espaces extérieurs. Les moins de 30 ans sont donc prêts à faire des efforts financiers plus importants s’ils peuvent profiter d’une vie plus confortable.

Source : https://www.seloger.com/

Découvrez les autres articles d’Altanova Immobilier :